Currently browsing category

Tribune

À la mémoire de Maylis Gaillard

Nous apprenons avec tristesse le décès de Maylis Gaillard (Licence-maîtrise ICST 1989-1991), journaliste et autrice d’ouvrages de vulgarisation, membre de l’Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI), très engagée pour la protection de la nature.
Nos pensées vont à sa famille, ses amis et ses camarades de promotion.

Tristesse…

Notre ancien collègue et très cher ami Albert Montias nous a quittés dans la nuit du 22 au 23 juin 2022, paisiblement.

Nos pensées vont vers sa famille, qui l’a accompagné avec amour jusqu’au bout du voyage.

Figure emblématique du couloir 24-34 de Jussieu, toujours amical, ouvert à tous et curieux de chacun, volontiers potache et si attachant, il reste en souriants souvenirs dans nos mémoires et dans celles de plusieurs dizaines de promotions d’étudiantes et d’étudiants de notre formation.

Merci pour ta gentillesse et ton impertinence, Albert !
Tu nous manques.

Quelles sont les marges de manœuvre d’un président d’université en France en 2016 ?

Interviews de François-Noël Gilly, ancien président de l’université Lyon 1, réalisées les 2 et 3 mai 2016 par Frédéric Tournier, maître de conférences, université Paris Diderot.

Télécharger le texte complet en pdf

Présentation :

Depuis la décision du ministère en avril dernier de retirer l’Idex à l’université Sorbonne Paris Cité, les communautés universitaires s’interrogent sur la démarche à mettre en place et sur l’option de fusionner les établissements, ou certains d’entre eux, option dès à présent privilégiée par les dirigeants des universités (voir les lettres des président.e.s des quatre universités, P3, P5, P7, P13 datées de juin 2016).
L’interview du professeur François-Noël Gilly, président de l’université Lyon 1 de mars 2012 à mars 2016 apporte des éléments sur la politique universitaire et en particulier sur les opportunités de fusion des universités (dans son cas, Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3 et Saint Etienne) qui peuvent nous faire réfléchir quant au bien fondé de ces restructurations. (suite…)

À Charlie

L’attentat contre Charlie Hebdo a coûté la vie à douze personnes, dont sept caricaturistes, chroniqueurs et correcteur. C’étaient des frères, des compagnons, des usagers si infiniment réjouissants de la liberté d’expression. Ils ont habité la liberté républicaine comme de bonnes pantoufles familières, au lieu de la mettre dans des vitrines poussiéreuses et délaissées, comme c’est trop souvent le cas désormais dans nos institutions et nos médias. (suite…)

Hommage

IMG_7703
Le 20 avril 2005, Charb illustre une longue interview de Thierry Lefebvre dans Charlie Hebdo.