Programme 2021-2022 du Master 2 Audiovisuel, journalisme et communication scientifiques

Premier Semestre (S3) – 30 crédits

UE 1 – Culture scientifique et recherche – 5 crédits :

  • Recherche documentaire
    2 crédits – Cyrille Bodin

    Présentation ci-dessous, dans la partie « Controverses socio-scientifiques et socio-techniques ».
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Éthique – Controverses sociotechniques
    3 crédits – Guillaume Laigle, Cyrille Bodin

    Guillaume Laigle

    Malgré les utopies qui l’animent, la communication publique des sciences et techniques n’en permet pas toujours une appropriation culturelle et citoyenne, alors qu’elles sont largement mobilisées au cœur des débats de société. Au-delà de la difficulté à rendre de manière accessible et synthétique des objets technoscientifiques complexes, ces difficultés tiennent aussi aux « logiques communicationnelles » parfois contradictoires qui animent en propre les institutions savantes, les acteurs politiques, les médias, les entreprises et autres collectifs susceptibles de traiter de sujets technoscientifiques. Le présupposé de dysfonctionnements communicationnels – ou « incommunications » pour reprendre le terme de Dominique Wolton – est d’ailleurs bien souvent prétexte à la production d’actions de communication par des corps professionnels dédiés, qui ne sont pas toujours plus « efficaces » ou « intègres » face aux problèmes qu’ils entendent résoudre.

    Ce cours souhaite donc permettre à l’étudiant(e) de construire sans angélisme ni déploration sa posture de futur communicant(e) professionnel(le) – journaliste, médiateur(trice) culturel(le), relationniste public, artiste… – en l’invitant à prendre de la distance par rapport aux diverses injonctions auxquels il(elle) sera confronté(e), y compris déontologiques. Pour cela, nous nous appuierons sur la notion de « professionnalisme », conçu à la fois comme idéal d’intermédiation responsable dans une relation monnayée, ainsi que celle de « modèle », entendu à la fois comme prototype de communication prescrit par tel corps professionnel selon tel objectif, et comme formalisation d’actes communicationnels observés sur le terrain. Lesquels peuvent manifester un écart sensible entre aspirations et effets réels. Un tour d’horizon des principaux courants éthiques permettra de mettre en lumière la difficulté, voire l’impossibilité, d’accorder valeurs ou axiologies, alors que les prétentions à communiquer les sciences se brouillent. Par ailleurs, dans un contexte de « crise des institutions » agité de controverses technoscientifiques socialement vives et de soupçons d’ « infox », le cours ne pourra éviter d’aborder les notions risquées de « réalité » et de « vérité » au filtre de leurs médiations, soulignant l’extrême précarité du rapport de confiance dans toute activité communicationnelle. On démontrera également en quoi les propriétés particulières d’un sujet, d’un média, ou des conditions de divulgation dans tel ou tel espace social peuvent exercer une emprise discrète mais concrète sur – employant ici la terminologie d’Yves Jeanneret – les circulations « triviales » d’ « êtres culturels » scientifiques, invitant à la vigilance face à de possibles effets de cadrage. Enfin, quelques enjeux éthiques à propos de sujets technoscientifiques pourront être abordés : biotechnologies, conquête spatiale, digitalisation de la société…

    Cyrille Bodin

    « Controverses socio-scientifiques et socio-techniques »

    La période contemporaine est marquée par de multiples controverses, prenant place dans un complexe sciences, techniques et sociétés, dont les éléments constitutifs apparaissent hautement intégrés. Depuis la Renaissance, les formes de la médiation des savoirs et des sciences n’ont cessé d’évoluer et de se diversifier. Elles n’ont cessé de s’adapter et de se reconfigurer, au grès de l’organisation institutionnelle des sociétés, des régimes institutionnels d’organisation des sciences et des savoirs, mais aussi des conceptions culturelles et politiques de leur époque.
    Profondément lié à la constitution progressive d’un espace public, le développement des modèles des médiations scientifiques est également marqué par des luttes intenses. Aussi l’un des objectifs de cet enseignement est de fournir aux étudiants des clefs de compréhension du fonctionnement conjoint de l’espace public et de la sphère scientifique, ainsi que des frontières instituées entre communication endogène scientifique et communication exogène dans les espaces médiatiques.
    Nous passerons alors en revue certaines controverses, au cours de l’histoire moderne, afin d’en montrer les fonctionnements sociologiques et discursifs, les positionnements de leurs différents protagonistes, mais aussi les différents usages des médiations scientifiques. Cet enseignement devra permettre aux étudiants de se positionner professionnellement parmi ces phénomènes sociaux complexes. Il comprendra également une partie dédiée à la recherche documentaire et au référencement bibliographique, en vue de la préparation d’une note de synthèse bibliographique.

    Modalités du contrôle des connaissances : 100% examen final.

 

UE 2 – Langues et médias – 6 crédits :

  • Atelier d’écriture
    3 crédits – Natacha Sels

    « Un atelier est un espace où l’on peut trouver son expression authentique, où l’on peut se donner la permission de se tromper, où l’on peut essayer tout simplement ».

    Francis Bacon.

    • Les exercices proposés dans cet atelier, individuellement ou à quatre mains, visent à donner aux étudiants une meilleure confiance en leur capacité de rédaction en comprenant comment déverrouiller leurs éventuels freins et les blocages.
    • Différents axes seront également abordés :
      • Notion de subjectivité inhérente à la narration
      • Fabrication du vrai et construction de la réalité
      • Rapport à la lecture
    • Différentes questions seront approfondies :
      • Comment rendre compte du récit d’un interlocuteur ?
      • Comment construire et faire vivre un personnage ?
      • Comment marier décor et personnage ?
      • Qu’est-ce que la dramaturgie ?
      • Comment construire une bonne histoire ? (Jouer avec l’idée de base et étudier des cas de storytelling).
    • Le parcours se terminera par un challenge en live : l’écriture d’une nouvelle !

    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Anglais
    3 crédits – Karine Paris

    Compétences visées :
    Expression orale en interaction et en continu : exprimer ses opinions, débattre sur des sujets scientifiques, faire une revue de presse ou présenter un sujet dans l’actualité scientifique, présenter son article de presse et la méthodologie utilisée. L’accent sera mis sur la qualité de l’expression orale avec une évaluation du niveau en début de semestre, des exercices à faire en autonomie pour s’approprier la prononciation de l’anglais, et une évaluation finale.
    Compréhension écrite de l’anglais scientifique : être capable de faire des comptes rendus en anglais ou en français de documents écrits à caractère scientifique et diffusés en anglais (articles de presse, articles de revue scientifique).
    Expression écrite : rédaction d’un article de fond en anglais sur un sujet scientifique.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu (dont 50 % sur entretien final en anglais).

 

UE 3 – Pratiques médiatiques – 19 crédits :

  • Le monde médical
    4 crédits – Thierry Lefebvre

    Ce cours propose un petit historique de la médecine, ainsi qu’un historique plus approfondi de l’information médicale spécialisée et grand public. La presse médicale contemporaine et ses principaux acteurs sont présentés dans un second temps.
    Modalités du contrôle des connaissances : 50% contrôle continu, 50% examen final.

  • Projet éditorial
    4 crédits – Alice Mounissamy, Yann Chavance

    Le cours permet aux étudiants de découvrir avec des intervenants professionnels très créatifs dans leur manière de travailler, des démarches et des outils bien adaptés aux formes contemporaines de la médiatisation des sciences : développement de projets éditoriaux associant l’édition papier, la production médiatique et les réseaux, éditorialisation de « contenus » hétérogènes et complexes, issus par exemple du suivi d’événements scientifiques, production médiatique associée à des projets muséographiques ou culturels variés.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Radioreportage
    4 crédits – Jean-Louis Vinet

    Ce cours traite de l’histoire du reportage radio, des différents traitement éditoriaux et des outils technologiques pour la production de reportages : interviews, récits, réalisations techniques (montage, mixage, éléments de lancements). Les épreuves techniques sont réalisées dans des conditions réelles.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Le journalisme vidéo dans le domaine des sciences
    4 crédits – Corentin Duval

    (En cours d’actualisation)
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Muséologie et expression culturelle des sciences – Cours
    3 crédits – Igor Babou

    Le cours permettra de traiter la manière dont les sciences contribuent à une production culturelle dans les institutions et les médias. Nous aborderons en particulier la manière dont les musées sont nés, se sont développés et différenciés et continuent à naître et évoluer en relation directe avec la vie des communautés scientifiques, en sciences de la nature et en sciences de la société. Nous examinerons en outre les principales approches du musée développées en France et dans le monde : histoire d’une institution savante, fonctionnement médiatique de l’exposition, sociologie des pratiques professionnelles, sociales et culturelles liées aux musées, publics et visiteurs, rapports aux savoirs, évolutions contemporaines. Le TD, au second semestre, consistera une série de visites critiques et d’analyses de dispositifs.
    Évaluation : 100% contrôle continu.

 

Second Semestre (S4) – 30 crédits

UE 1 – Sciences en société – 12 crédits :

  • Muséologie et expression culturelle des sciences – TD
    4 crédits – Frédéric Tournier

    À la suite des cours du premier semestre, visites critiques et analyse de dispositifs.
    Évaluation : 100% contrôle continu.

  • Veille
    4 crédits – Frédéric Tournier

    Nous solliciterons le regard de professionnels et de chercheurs engagés dans la production culturelle et médiatique à propos de sciences, sur leur trajectoire, leur métier, leur démarche. La forme est celle d’un séminaire préparé avec les étudiants. Ceux-ci se documentent sur les intervenants, les présentent, animent la séance, et font un compte-rendu des débats.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Montage vidéo
    4 crédits – Corentin Duval

    (En cours d’actualisation)
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

 

UE 2 – Publication collective – 4 crédits :

  • Publication collective
    4 crédits – Anthony Laurent

    Conception et production d’une publication collective selon le principe de fonctionnement du comité de rédaction d’une revue papier et d’une revue en ligne. Choix d’un sujet d’actualité (scientifique, technique, de santé ou d’environnement) traité sous la forme d’un dossier dont les différents articles sont conçus et réalisés par les étudiants : définition du sujet, de l’angle, travail d’enquête, vérification et hiérarchisation des informations, rédaction, lecture critique par l’étudiant désigné comme chef de rubrique, version finale…
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

 

UE 3 – Alternance ou Stages – 8 crédits :

  • Alternance ou stages
    8 crédits – Thierry Lefebvre, Frédéric Tournier

    Alternance université-entreprise tout au long de l’année (contrat d’apprentissage ou contra de professionnalisation) ; en absence de contrat d’alternance, 4 mois de stage obligatoires dans un laboratoire de recherche.
    Modalités du contrôle des connaissances : comptes rendus réguliers.

 

UE 4 – Mémoire – 6 crédits :

  • Mémoire
    6 crédits –
    Thierry Lefebvre

    Apports théoriques en vue de préparer les étudiants à la rédaction des mémoires de fin d’année. Définition d’une problématique, méthodes d’analyse, synthèse des résultats, rédaction et mise en forme des mémoires. Le cours sensibilisera les étudiants aux règles de l’écriture universitaire et à la mise en forme éditoriale en général.
    Modalités du contrôle des connaissances : soutenance du mémoire.

Le Master 2 en alternance >