Master Journalisme, culture et communication scientifiques

Master Journalisme scientifiqueLa formation en master 1 et master 2 « Journalisme, culture et communication scientifiques » est ouverte aux étudiants qui souhaitent se former dans le domaine des relations entre sciences et société, capables de maîtriser la médiatisation et la vulgarisation des savoirs scientifiques, d’innover dans la communication scientifique, de contribuer au débat citoyen sur toutes les questions qui impliquent à la fois l’expertise scientifique, les choix politiques, et la pluralité des savoirs et des cultures.

Il s’agit de diffuser l’esprit critique et l’exigence de rigueur qui doivent caractériser l’offre d’information scientifique et technique dans la société contemporaine. Les espaces concernés sont multiples : dans les médias, l’édition, l’audiovisuel, les expositions et les musées, les réseaux, la communication professionnelle au sein des organismes de recherche.

Le Master « Journalisme, culture et communication scientifiques » de l’Université Paris Diderot, créé au début des années 80, s’adresse principalement à des étudiants ayant une formation scientifique (L3, M1, M2 ou D) voulant s’orienter vers les métiers de la diffusion des sciences et des techniques. Il s’adresse aussi, au titre de la formation continue, à des professionnels qui souhaitent se réorienter vers les métiers du journalisme. Il peut enfin accueillir des étudiants en lettres ou en sciences humaines et sociales fortement motivés par une approche des sciences plus littéraire ou artistique.

Le M1 comporte des cours communs aux formations de la mention « Cinéma, Documentaire, Médias ».

Le M2 comporte un parcours professionnalisant (M2 P) et un parcours recherche (M2 R).

Le M2 professionnalisant (M2 « Journalisme, culture et communication scientifiques ») est ouvert aux étudiants ayant effectué le M1 ou ayant une formation antérieure leur permettant de postuler directement. L’année de M2 est organisée autour de l’apprentissage en alternance pour faciliter l’insertion des jeunes professionnels dans les milieux du journalisme, de la culture et de la communication scientifique. De septembre à avril, les apprentis sont en entreprise (ou institution ou association) du lundi au mercredi, et suivent deux jours de cours à l’université jeudi et vendredi. Après la fin du second semestre, les apprentis sont à temps complet sur leur lieu d’apprentissage. Pour en savoir plus, consultez la page « Le Master 2 en alternance ».

Le M2 recherche (M2 « Sciences et médias ») est ouvert à un petit nombre d’étudiants souhaitant se former à la recherche dans le domaine des relations entre sciences, communication et société, et éventuellement poursuivre en doctorat en sciences de l’information et de la communication.
Il s’adresse à des candidats souhaitant développer, en sciences humaines et sociales, des études sur les phénomènes de la science en société : discours médiatiques et communications sociales à propos de sciences, muséologie des sciences, pratiques et publics de la culture et de la médiation scientifiques. Les travaux sont adossés aux recherches développés par une partie des membres du laboratoire CERILAC et s’intègrent à des réseaux nationaux et internationaux en sciences de l’information et de la communication, et en études de sciences.
Une partie de la formation est commune au master 2 « Journalisme, culture et communication scientifiques ». Elle s’en différencie par une pratique intensive des méthodologies de la recherche, par des séminaires thématiques, et par un contact étroit avec les activités d’une équipe de recherche. Elle donne lieu à un mémoire qui peut donner l’autorisation d’inscription en doctorat. Le mémoire de recherche en Master 2 peut également intéresser des professionnels développant un questionnement particulier qui les amène à avoir besoin de produire des connaissances indépendamment des enjeux liés à leur métiers, ou bien à des étudiants qui se destinent à devenir des professionnels mais qui souhaitent acquérir et maîtriser une démarche de recherche.
La sélection à l’entrée du master 2 recherche « Sciences et médias » se fait sur proposition d’un projet de mémoire, en deux pages. Les candidats doivent être titulaires d’un master 1 en sciences humaines et sociales ou du master 1 « Journalisme, culture et communication scientifiques ».

 

Une formation théorique et pratique

Les étudiants du M1 et du M2 Pro sont initiés à la pratique du journalisme sur différents supports (presse, édition, radio, télévision, cinéma scientifique, internet), à la communication et la médiation scientifiques ainsi qu’aux enjeux et aux aspects historiques, théoriques et pratiques de la production et de la diffusion des savoirs.

L’année de M1 est essentiellement dédiée à une initiation à l’écriture journalistique et aux techniques multimédia (radio, audiovisuel, internet), par la réalisation de projets individuels et en équipe. Dès la rentrée, à la mi-septembre, les étudiants de M1 préparent une controverse scientifique théâtralisée qui donne lieu à une représentation publique au bout de cinq semaines. Des enseignements de muséologie, droit, anglais, histoire des médias fournissent des éléments essentiels de la formation.

En M2 Pro, les cours sont consacrés à l’étude des rapports entre les producteurs de savoirs et les médias, ainsi qu’aux mutations du champ médiatique. Les séances pratiques deviennent plus spécialisées (publication collective, réalisation audiovisuelle, radiophonique) et plus proches des conditions réelles d’exercice du journalisme.

Le dernier semestre (S4) comporte quelques cours de spécialisation, et est largement dédié à la rédaction d’un mémoire de recherche qui donne lieu à soutenance à la fin du mois de juin.

Les étudiants du M2 Recherche sont formés à la recherche en sciences de l’information et de la communication. Outre certains cours communs au M2 Pro, les étudiants sont intégrés à des séminaires de méthodologie, de muséologie scientifique, et de formation à la recherche par la participation directe à des recherches menées au sein de l’équipe. Ils réalisent un mémoire de recherche qui donne lieu à une soutenance.

 

À quoi préparons-nous ?

Le Master de Journalisme scientifique offre un éventail assez large de débouchés dans tous les métiers associés à la circulation médiatique des savoirs scientifiques : presse spécialisée et quotidienne, radio, télévision, documentaire scientifique, revues en ligne, services de presse ou de communication d’organismes de recherche, médiation et muséologie.

Un petit nombre d’étudiants peut poursuivre en doctorat.

 

Encadrement

L’effectif réduit (une quinzaine d’étudiants par promotion) permet un suivi individuel, et vise à augmenter les chances de placement des étudiants diplômés. Les cours pratiques sont le cadre d’un accompagnement personnel des productions écrites et audiovisuelles. Les étudiants sont guidés dans leur recherche de stages, et l’équipe enseignante attache une grande importance à leurs projets professionnels en étant disponible pour les écouter et les conseiller.

 

Direction :

Responsable de la spécialité Journalisme, culture et communication scientifiques : Igor Babou
Responsable du Master Cinéma, Documentaire, Médias : Éric Dufour

 

Programme du Master 1 >