Programme 2017-2018 du Master 2 Journalisme, culture et communication scientifiques

 

Premier Semestre (S3) – 30 crédits

UE 1 – Langues et médias – 6 crédits :

  • Savoir et fiction : atelier d’écriture
    3 crédits – Cécile De Bary
    , remplacée par Erell Guillemer en 2017-2018

    Cet atelier d’écriture interroge les relations du savoir et de la fiction. Il permet d’aborder différents genres (pastiche, merveilleux, science-fiction, uchronie…) et types d’écriture (narration, description, explication…). Il permet de réfléchir aux fonctionnements de la fiction et à la manière dont elle peut se nourrir de différents savoirs. L’écriture d’un récit long (longue nouvelle ou court roman) permet de travailler notamment la vraisemblance et la transmission d’informations à propos d’un univers fictionnel. Comment s’appuyer sur les savoirs du lecteur et l’aider à se construire des représentations ? De manière décontextualisée, des compétences d’écriture nécessaires à toute médiation scientifique sont donc travaillées.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Anglais
    3 crédits – Adam Grant

    Sensibilisation à la communication en milieu professionnel. Pratique de l’oral : mise en situation, réaction, improvisation, débat. Rédaction suivie et synthèse. CV oral.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu (dont 50 % sur entretien final en anglais).

UE 2 – Recherche documentaire – 3 crédits :

  • Recherche documentaire
    3 crédits – Jean-François Ternay

    Le cours porte sur l’élaboration personnelle, par l’étudiant, d’un point de vue argumenté sur une question sensible, voire controversée, dans le domaine des sciences et de ses applications.
    Pour ce faire, l’étudiant choisi un sujet “qui lui tient à cœur”, et/ou qui circule dans les médias imprimés, télévisuels ou l’internet, qui relève d’un questionnement sur lequel il peut avoir des aprioris ou non, et dont il veut travailler la réponse.
    Dans un premier temps, il met en œuvre une revue de presse : il rassemble des informations en regardant ce qu’en disent les journalistes et les spécialistes qui ont déjà travaillé la question dans les revues et les magazines grand public. Il évalue l’information (sujette à caution ou non), la contextualise (il la situe idéologiquement, politiquement, socialement, scientifiquement) et remonte aux origines de celle-ci. Il en caractérise les jeux d’acteurs et les arguments, les enjeux du sujet et ceux de sa circulation dans les médias). L’étudiant affine ainsi sa problématique.
    Dans un deuxième temps, pour vérifier l’information et répondre à son questionnement, l’analyse de la revue de presse est l’occasion de faire une recherche documentaire sur les publications scientifiques. L’étudiant met alors en œuvre une « revue de littérature » en utilisant les outils méthodologiques de recherche documentaire qui relèvent la littérature grise : revues sur abonnement, publications scientifiques, encyclopédies avec accès payant… Cette recherche est du même ordre que celle effectuée par les chercheurs eux-mêmes à l’occasion de leurs propres publications (utilisation notamment des bases de données documentaires universitaires et du PEB – Prêt Entre Bibliothèques). Il met ainsi en place son argumentation.
    Le point de vue argumenté de l’étudiant, son analyse critique, se concrétise enfin par l’écriture d’un article personnel, sur le modèle d’une publication scientifique, en réponse au problème choisi.
    Le dossier final comprend ainsi trois élements :
    – une revue de presse (coef 1)
    – une revue de littérature scientifique (coef 1)
    – un article (coef 2)
    Chacun de ces trois éléments fait l’objet d’une note.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

UE 3 – Information médicale – 3 crédits :

  • Information médicale
    3 crédits – Thierry Lefebvre

    Ce cours propose un petit historique de la médecine, ainsi qu’un historique plus approfondi de l’information médicale spécialisée et grand public. La presse médicale contemporaine et ses principaux acteurs sont présentés dans un second temps.
    Modalités du contrôle des connaissances : 50% contrôle continu, 50% examen final.

UE 4 – Projet éditorial – 3 crédits :

  • Projet éditorial
    3 crédits – Mikaël Ferloni

    Le cours permet aux étudiants de découvrir avec des intervenants professionnels très créatifs dans leur manière de travailler, des démarches et des outils bien adaptés aux formes contemporaines de la médiatisation des sciences : développement de projets éditoriaux associant l’édition papier, la production médiatique et les réseaux, éditorialisation de « contenus » hétérogènes et complexes, issus par exemple du suivi d’événements scientifiques, production médiatique associée à des projets muséographiques ou culturels variés.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

UE 5 P – PARCOURS PRO – Radioreportage – 6 crédits :

  • Radioreportage : le reportage dans le domaine des sciences
    6 crédits – Axel Villard-Faure

    Ce cours traite de l’histoire du reportage radio, des différents traitement éditoriaux et des outils technologiques pour la production de reportages : interviews, récits, réalisations techniques (montage, mixage, éléments de lancements). Les épreuves techniques sont réalisées dans des conditions réelles.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

 

UE 6 P – PARCOURS PRO – Vidéo – 9 crédits :

Trois séances de remise à niveau ou d’initiation aux outils de tournage et montage s’adressent plus particulièrement aux étudiants de formation continue qui n’ont pas suivi le M1.
Cet enseignement est une suite directe de l’UE2 « Recherche documentaire ». Chaque étudiant réalise une vidéo (et le dossier de production correspondant) à partir de l’article qu’il a écrit dans le cadre de l’UE2.
Des débriefings permettent tout au long du parcours d’avoir un retour sur les différentes phases du travail (dossier de production, tournage, montage, diffusion). Des éléments théoriques viennent en appui sous la forme d’exemples, pour augmenter la culture audiovisuelle des étudiants en matière de documentaires scientifiques.
L’absence au cours entraîne des points négatifs.

  • Le journalisme vidéo dans le domaine des sciences
    6 crédits – Jean-François Ternay

    Pour l’option journalisme, la mise en œuvre du film correspondant à l’article de l’étudiant élaboré dans l’UE 2 se fait principalement à partir d’interviews, dont la prise de parole par l’étudiant lui-même (voix off et in). Il s’agit principalement pour l’étudiant de mettre en œuvre son point de vue de manière orale et visuelle.
    Une note : le dossier de production.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Montage vidéo
    3 crédits – Jean-François Ternay

    Montage des éléments préparés précédemment.
    Une note : le film (avec une grille d’analyse : son, montage, image, pertinence…)
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

UE 6 – PARCOURS RECHERCHE – Séminaires – 15 crédits :

  • Séminaire de recherche « Confrontations de savoirs »
    5 crédits –
    Igor Babou, en collaboration avec Joëlle Le Marec (CELSA Paris Sorbonne)

    Ce séminaire est commun à deux masters (Paris Diderot, Paris Sorbonne).
    Il comporte 8 séances.

    Le programme des séances sera déterminé en septembre.

    Dans l’espace public médiatique, ainsi que dans les institutions culturelles ou territoriales, de même que dans divers contextes de la vie sociale ordinaire, les savoirs sont l’objet de confrontations. L’idée de « confrontation » est ici à prendre dans un sens large, c’est à dire non seulement sous l’angle de la conflictualité (l’exemple des controverses étant le plus classique), mais également sous celui du débat d’idée, des contradictions entre cadres normatifs, des jeux d’acteurs, voire des collaborations entre personnes et groupes sociaux. Loin de s’imposer par leur rationalité, les savoirs nécessitent tout un appareillage social, discursif et matériel pour être simplement reconnus comme tels. Par ailleurs, les légitimités des détenteurs de savoirs sont engagées dans le cadre de pratiques et d’interactions. Dans ce séminaire, on examinera, sur des bases empiriques, des situations où des savoirs se confrontent : savoirs scientifiques, bien entendu, mais aussi savoirs journalistiques, savoirs des sciences humaines et sociales, des Lettres, savoirs d’expertise, savoirs locaux, savoirs pratiques, etc. Interroger les savoirs dans les interactions de la vie sociale ordinaire ou institutionnelle permet d’éviter toute réification de la notion de « savoir », et impose également de mettre à distance – autant que faire se peut – nos ethnocentrismes et autres « grands partages » fondateurs.

    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Séminaire de recherche sur le journalisme
    5 crédits –
    Igor Babou, en collaboration avec les Masters de Journalisme culturel et de Journalisme européen de Paris 3.

    Durée : 20h CM

    6 séances. Le mardi de 18h30 à 20h30 à Paris 3, à partir du 4 octobre 2016.
    Le programme du séminaire sera affiché ici même prochainement.

    Ces conférences sont organisées dans le cadre du partenariat entre :

    • Master Journalisme Culturel – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
    • Master Journalisme Européen – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
    • Master Journalisme, culture et communication scientifiques – Université Diderot Paris 7

    Objectifs des conférences

    Présenter aux étudiants des trois Masters des activités de recherche portant sur le journalisme. Afin de respecter la diversité des trois Masters et d’enrichir les perspectives proposées aux étudiants, les cadres théoriques et méthodologies pourront être issus de l’ensemble du spectre des lettres et sciences humaines.

    Déroulement de la conférence

    Durée de 2 heures se répartissant comme suit :

    • Présentation de l’intervenant, de son parcours, et de ses recherches
    • Développement d’une recherche en particulier
    • Échanges avec les étudiants

    Modalités pratiques

    Le public est constitué potentiellement de l’ensemble des étudiants des Masters soit une soixantaine de personnes.
    Le programme détaillé est téléchargeable ici en pdf.

    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

  • Séminaire de méthodologie de la recherche
    5 crédits –
    Igor Babou

    Cet enseignement est commun aux masterants et aux doctorants. Il consiste en un travail individuel et trois journées d’études au cours desquelles les étudiants présentent un état de leurs travaux, le soumettent à discussion, retravaillent leur projet, et réalisent un travail écrit.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

 

Second Semestre (S4) – 30 crédits

UE 1 – Muséologie et expression culturelle des sciences – 3 crédits :

  • Muséologie et expression culturelle des sciences
    3 crédits – Igor Babou (cours), Frédéric Tournier (TD)

    Le cours permettra de traiter la manière dont les sciences contribuent à une production culturelle dans les institutions et les médias. Nous aborderons en particulier la manière dont les musées sont nés, se sont développés et différenciés et continuent à naître et évoluer en relation directe avec la vie des communautés scientifiques, en sciences de la nature et en sciences de la société. Nous examinerons en outre les principales approches du musée développées en France et dans le monde : histoire d’une institution savante, fonctionnement médiatique de l’exposition, sociologie des pratiques professionnelles, sociales et culturelles liées aux musées, publics et visiteurs, rapports aux savoirs, évolutions contemporaines. Le TD consistera une série de visites critiques et d’analyses de dispositifs.
    Évaluation : 100% contrôle continu.

UE 2 – Veille professionnelle et intellectuelle – 2 crédits :

  • Veille professionnelle et intellectuelle
    2 crédits – Igor Babou

    Nous solliciterons le regard de professionnels et de chercheurs engagés dans la production culturelle et médiatique à propos de sciences, sur leur trajectoire, leur métier, leur démarche. La forme est celle d’un séminaire préparé avec les étudiants. Ceux-ci se documentent sur les intervenants, les présentent, animent la séance, et font un compte-rendu des débats.
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

UE 3 – Éthique – 2 crédits :

  • Éthique
    2 crédits – Jean-François Ternay

    La communication ne permet pas toujours une appropriation citoyenne de la science et des techniques. Pourtant l’innovation scientifique est très souvent au coeur des débats de société. Logiques des médias, logiques des industriels, des institutions et des gouvernements : quels sont les dysfonctionnements qui rendent difficile le débat public sur les savoirs et les applications ?
    Ce cours d’éthique permet au étudiant de construire leur regard sur les sciences. Il présente les éclairages épistémologiques qui problématise la scientificité/véracité des savoirs d’une part, et les éclairages sociologiques d’autre part.
    Les éclairages sociologiques sont de deux niveaux : celui d’une sociologie de la connaissance et celui d’une sociologie des rapports sciences/société.
    Quelques exemples de controverses scientifiques et socio-techniques classiques : Génie génétique, Procréation, Nanotechnologie… seront abordés, ainsi qu’une problématisation des représentations (des images) de la science dans les médias. Là encore nous soulèverons quelques enjeux controversés :
    – des enjeux concernant les aspects épistémologiques : les représentations du réel par exemple,
    – des enjeux concernant les aspects médiatiques : ces mêmes représentions du réel dans les médias,
    – des enjeux concernant le politique : plantes transgéniques, fœtus humain, cerveau humain.
    Nous verrons comment les images, et les discours qui leur sont associés, peuvent être des portes d’accès, des lieux de dévoilement et d’idéologie… dès lors que l’on se pose les questions critiques en termes d’acteurs et d’arguments : qu’est ce qui est représenté, comment est-ce que c’est représenté, qui parle et pourquoi ; que veut-on me dire avec ces images, ces sons et ces écrits ?
    20 heures de cours et 10 heures de conférences
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

UE 4 – Stage (R) ou Apprentissage (P) – 12 crédits (parcours Pro) ou 6 crédits (parcours Recherche) :

  • Stage (parcours Recherche) ou apprentissage (alternance – Parcours Pro)
    12 (P) ou 6 (R) crédits – Igor Babou, Cécile De BaryThierry Lefebvre, Jean-François Ternay, Frédéric Tournier

    Alternance université-entreprise tout au long de l’année (contrat d’apprentissage ou contra de professionnalisation) ; pour le parcours Recherche, 4 mois de stage obligatoires dans un laboratoire de recherche.
    Modalités du contrôle des connaissances : comptes rendus réguliers.

UE 5 – Mémoire – 8 crédits (parcours Pro) ou 17 crédits (parcours Recherche) :

  • Mémoire
    8 (P) ou 17 (R) crédits –
    Igor Babou, Thierry Lefebvre

    Apports théoriques en vue de préparer les étudiants à la rédaction des mémoires de fin d’année. Définition d’une problématique, méthodes d’analyse, synthèse des résultats, rédaction et mise en forme des mémoires. Le cours sensibilisera les étudiants aux règles de l’écriture universitaire et à la mise en forme éditoriale en général.
    Modalités du contrôle des connaissances : soutenance du mémoire.

UE 6 – PARCOURS PRO – Publication collective – 3 crédits

  • Publication collective
    3 crédits – Franck Gauthier

    Conception et production d’une publication collective selon le principe de fonctionnement du comité de rédaction d’une revue. Choix d’un sujet d’actualité (scientifique ou technique) traité sous la forme d’un dossier dont les différents articles sont conçus et réalisés par les étudiants : définition du sujet, de l’angle, travail d’enquête, vérification et hiérarchisation des informations, rédaction, lecture critique par l’étudiant désigné comme chef de rubrique, version finale…
    Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

 

Le Master 2 en alternance >

 

Share