Currently browsing category

Séminaire terminé

Confrontations de savoirs (2016-2017)

Séminaire de recherche « Confrontations de savoirs »

5 crédits – Igor Babou, en collaboration avec Joëlle Le Marec (CELSA Paris Sorbonne)

Proposé et animé par Igor Babou (université Paris Diderot, CERILAC) et Joëlle Le Marec (université Sorbonne Paris 4-Celsa, GRIPIC)

Séminaire commun au master recherche « Journalisme, culture et communication scientifiques » (Paris Diderot) et au magistère «Communication» (master 2) (CELSA Paris 4)

Le séminaire est ouvert au public (collègues et doctorants, professionnels, etc.) dans la limite des places disponibles.

Le lundi de 9h à 11h00, à Paris 7 (numéros de salles dans le programme) ou au Celsa (Salle R06). Les numéros des salles affichés sur place)

MISE A JOUR DU 29 septembre 2016 : la première séance du séminaire aura lieu dans l’amphithéâtre du CELSA, pour des raisons pratiques

Télécharger le programme (pdf)

Dans l’espace public médiatique, ainsi que dans les institutions culturelles ou territoriales, de même que dans divers contextes de la vie sociale ordinaire, les savoirs sont l’objet de confrontations. L’idée de « confrontation » est ici à prendre dans un sens large, c’est à dire non seulement sous l’angle de la conflictualité (l’exemple des controverses étant le plus classique), mais également sous celui du débat d’idée, des contradictions entre cadres normatifs, des jeux d’acteurs, voire des collaborations entre personnes et groupes sociaux. Loin de s’imposer par leur rationalité, les savoirs nécessitent tout un appareillage social, discursif et matériel pour être simplement reconnus comme tels. Par ailleurs, les légitimités des détenteurs de savoirs sont engagées dans le cadre de pratiques et d’interactions. Dans ce séminaire, on examinera, sur des bases empiriques, des situations où des savoirs se confrontent : savoirs scientifiques, bien entendu, mais aussi savoirs journalistiques, savoirs des sciences humaines et sociales, des Lettres, savoirs d’expertise, savoirs locaux, savoirs pratiques, etc. Interroger les savoirs dans les interactions de la vie sociale ordinaire ou institutionnelle permet d’éviter toute réification de la notion de « savoir », et impose également de mettre à distance – autant que faire se peut – nos ethnocentrismes et autres « grands partages » fondateurs.

Contacts :
igor.babou@univ-paris-diderot.fr et jlemarec@neuf.fr
Paris Diderot : 5 rue Thomas Mann, Bâtiment C, 75013 Paris –
Celsa : 77 Rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine

Modalités du contrôle des connaissances : 100% contrôle continu.

La participation orale aux débats du séminaire (prises de paroles spontanées, rigueur de l’argumentation, formulation des questions, etc.) sera évaluée. Pour les étudiants du parcours recherche du master de Paris Diderot, un document (de 5 à 10 pages) présentant la manière dont le thème et les séances du séminaire seront intégrées à la problématisation du mémoire fera également partie de la note.

(suite…)

Share

Le Chaos des Écritures

Enjeux culturels, épistémologiques et politiques

Le séminaire a consisté en 6 à 8 journées d’étude par an entre 2009 et 2013.

Le séminaire Le Chaos des Écritures aborde les rapports aux savoirs par les modes d’écriture dans leur diversité (savantes, littéraires, artistiques, politiques, quotidiennes, etc.) et sur la longue durée.
Il privilégie le croisement des perspectives, et s’attache à les renouveler au regard des mutations culturelles et anthropologiques induites par la grande conversion numérique et les transformations économico-politiques en cours. La thématique générale est déclinée en plusieurs journées d’étude annuelles, qui se font écho à travers des sous-thèmes fédérateurs pluriannuels : l’oralité, le dialogue et la polyphonie, la réflexivité, l’émancipation, les relations entre science et littérature, l’ancien et le nouveau de l’invention de l’écriture au numérique.
Ce cycle de journées d’étude maintient une tradition de liberté formelle, de dialogisme et d’indisciplinarité, qui hérite de séminaires d’abord tenus à l’Université Pasteur de Strasbourg, à l’ENS de Lyon et à l’Université Rennes 2.
Au croisement des études sur la littérature, sur les sciences, et sur l’information et la communication, il réunit des doctorants et chercheurs de toutes les disciplines, venant de plusieurs régions de France et de l’étranger.
Le séminaire est dirigé par Yves Jeanneret, Baudouin Jurdant, Joëlle Le Marec, Laurent Loty et Emmanuel Souchier, dans le cadre du Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (CELLF 17e-18e, Université Paris Sorbonne et CNRS), du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires de l’UFR Lettres, Arts, Cinéma (CERILAC, Université Paris Diderot) et du Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication (GRIPIC, Centre d’Études Littéraires et Scientifiques Appliquées, CELSA, Université Paris Sorbonne).

Share